La famille, une équipe complexe #famille#parent#enfant


Par Marie-Ange Zorroche : Coach parentale et familiale, fondatrice de TerrEducation

Les femmes ont un rôle essentiel dans la famille mais aussi dans la société. Les hommes ont un rôle essentiel dans la société mais aussi dans la famille.

La famille est malmenée et ses occupants ne vont pas bien. Rien de nouveau !

Pourtant c’est très préoccupant. La famille est la première cellule de notre société, si elle dysfonctionne, c’est l’ensemble qui périclite. C’est l’effondrement du château de carte !!

La femme veut et doit prendre une place plus importante dans notre société et dans les sociétés. Malgré sa grande capacité à maîtriser plusieurs sujets et actions en même temps, elle n’a pas ce don ô combien utile qu’est l’ubiquité.

Peut-elle être en même temps dans la société et dans la famille ? Non.

Pourtant c’est acquis, la société a besoin de la femme. Cependant, si elle est dehors, elle n’est plus à l’intérieur. On observe donc à l’intérieur de la famille, un vide, un vide dangereux pour la construction de l’enfant futur citoyen.

Mais nous sommes sauvés !!!!! Les hommes sont là !! La famille a besoin des hommes. Pourquoi est-ce qu’on n’y avait pas pensé ! Enfin pourquoi les hommes n’y avaient pas trop pensé…Non, non, cela n’a rien à voir avec le fait de ramener le gibier ! Je sais, messieurs, c’est beaucoup plus facile de gérer un conseil d’administration que le bain de 19h ou de de lire la même histoire 5 fois de suite !

Quand je rencontre les familles pour un coaching, le père de famille finit par me dire en souriant, (ils sont vraiment sympas ces papas) : « Il est possible que je rentre un peu tard pour éviter d’entendre crier ma fille de 4 ans  ».

« Franchement Marie-Ange, mon fils de 14 ans ne me parle plus sous prétexte que…n fait je ne sais même pas pourquoi, il ne me parle plus ! » Je ne leur en veux pas, toutes les femmes feraient la même chose si…i…n fait ça ne leurs viendrait même pas à l’esprit ! Elles rentrent et elles affrontent.

La femme est tout aussi nécessaire pour notre société que pour la cellule familiale. L’homme l’est tout autant. Nous formons une équipe. Tout ne relève pas de problèmes psychologiques, et encore moins de pathologie. La famille devrait rester un endroit paisible, une belle aventure…mais ce n’est pas toujours le cas parfois l’aventure se transforme en combat. Un combat difficile, où la famille n’est pas toujours un endroit paradisiaque !!

Mais si on reste soudé, si on ne cherche pas à gagner contre l’autre, si on ne projette pas trop nos peurs et nos fragilités alors les conflits (inévitables) ne durent pas trop et chacun retrouve sa place dans « l’équipe ». Et si la famille est une super équipe, les parents en sont les entraîneurs et non les joueurs.